La lettre ferroviaire
La lettre ferroviaire

lalettrefer

L'essentiel de l'actualité européenne et française d'un secteur en pleine mutation

A la Une

La Lettre ferroviaire n°278

Kronenbourg a réorganisé les dessertes de sa brasserie d’Obernai en s’appuyant sur un hub déporté à Hausbergen. Ideo a été retenu pour piloter les flux.
Chaque année, près de 800 trains, dont plus de 60 % de produits finis palettisés et 40 % d’approvisionnement, sont exploités sur le site d’Obernai de Kronenbourg. La brasserie travaille à optimiser ses flux afin de gagner en productivité, fiabilité et capacité.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Kronenbourg

La Lettre ferroviaire n°277

Alors que l’avenir des « petites lignes » est au cœur des préoccupations, le territoire du Livradois-Forez est en mesure d’enrichir le débat par son expérience de gestion.
Le Syndicat ferroviaire du Livradois-Forez, propriétaire de 150 km de voies, a décidé de suspendre le trafic sur plusieurs sections de son réseau pour raison de sécurité. Pour effectuer les travaux nécessaires, une enveloppe doit être mobilisée. Le Syndicat espère notamment une contribution financière via le Contrat de plan État-région.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Syndicat ferroviaire du Livradois-Forez

La Lettre ferroviaire n°276

Le contrat de performance scelle la trajectoire de SNCF Réseau et apporte de la visibilité au secteur. L’objectif de l’équilibre financier est prégnant.
Cette photo est emblématique de la transformation de la gestion de l’infrastructure ferroviaire en France. Tout d’abord, l’affichage du nom de l’entreprise SNCF Réseau, créée en 2015 et transformée en société anonyme en 2020. Le nouvel atelier Horizon de production d’appareils de voie au sein de l’Établissement industriel voie (EIV) de Moulin-Neuf illustre la politique de modernisation de l’outil industriel afin de soutenir le renforcement des opérations de régénération de l’infrastructure tout en augmentant la productivité. Au premier plan, les wagons-pupitres traduisent la volonté de développer l’industrialisation du remplacement des appareils de voie ainsi scindés en deux ou trois parties et acheminés « prêts à poser ».

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Laurent Charlier

La Lettre ferroviaire n°275

DB Cargo France entend capitaliser sur son appartenance au groupe pour développer son activité tant avec les clients existants qu’avec de nouveaux chargeurs.
Ce train de coke, en provenance de Pologne et à destination de Dunkerque Grande-Synthe pour le sidérurgiste ArcelorMittal, illustre le travail en réseau de DB Cargo à l’échelle européenne. Les locomotives BR 186 161 et 174 en unité multiple ont pris le relais de BR 185 à Aix-la-Chapelle avant de traverser la Belgique jusqu’au point frontière belgo-français de Mouscron (relève de conducteur DB Cargo Belgium/France) et de Tourcoing. Ce convoi de 617 m totalise 2 864 tonnes avec 43 wagons-trémie. La photo est ici prise à l’entrée de la gare de Tourcoing, le 25 février 2021.
Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Laurent Charlier

La Lettre ferroviaire n°274

Thalys a présenté son train rénové « Ruby » à Amsterdam, Bruxelles et Paris. Les intérieurs redessinés accompagneront les trois catégories de services proposées.
Le Thalys PBKA n°4341 est le premier train à avoir été traité en opération mi-vie au Technicentre SNCF de Hellemmes, et à recevoir les nouveaux intérieurs et la nouvelle livrée extérieure « Ruby ». La rame est ici photographiée au nord de Lille, à Prémesques, lors d’une marche d’essais vers Calais-Fréthun, le 18 mars 2021.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Laurent Charlier

La Lettre ferroviaire n°273

La portée de la relance du train des primeurs va au delà des acteurs directement concernés et devrait bénéficier à l’ensemble du secteur.
Au delà de Fret SNCF et de l’entité marchandises Rail Logistics Europe du groupe public retenus pour l’exploitation, le retour du train des primeurs Perpignan - Rungis constitue « un symbole » de l’effort sans précédent consenti au ferroviaire. De gauche à droite : Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF, Frédéric Delorme, président de Rail Logistics Europe, Jean Castex, Premier ministre, Stéphane Layani, président de la Semmaris, qui gère le marché international de Rungis, et Jean-Baptiste Djebbari, ministre des Transports.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Laurent Charlier

La Lettre ferroviaire n°272

2,9 milliards d’euros par an sont en moyenne consacrés à la remise à niveau du réseau structurant. Les suites rapides constituent la pierre angulaire de l’activité de régénération.
La suite rapide zone dense en action sur le réseau francilien. SNCF Réseau fait valoir que près de 29 % des investissements de renouvellement en 2020 ont concerné l’Île-de-France, pour laquelle ce train-usine exploité par ETF (Eurovia, groupe Vinci) a été spécifiquement conçu dans le cadre du marché pluriannuel correspondant.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Laurent Charlier

La Lettre ferroviaire n°271

Des éléments conjoncturels, dont la crise sanitaire, rendent difficile toute projection en matière de grande vitesse. La concurrence intramodale va bientôt devenir effective.
Pour quelques semaines encore, Voyages SNCF avec ses services intérieurs TGV Inoui et Ouigo est toujours en situation de monopole, la concurrence intramodale n’étant attendue sur les rails qu’en fin d’année 2021 avec le train Zefiro de Thello/Trenitalia (au premier plan sur la photo prise à la gare de Lyon à Paris, lors d’une marche à blanc), entre Milan, Lyon et Paris. L’offre à bas prix TGV Ouigo est l’une des armes de l’entreprise publique pour contrer l’arrivée de la concurrence intramodale et amener de la route (covoiturage, voiture individuelle, autocar longue distance) de nouveaux clients.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Christophe Masse

La Lettre ferroviaire n°270

L’État, l’alliance 4F, l’AUTF et SNCF Réseau ont signé un pacte soulignant l’engagement de chacune des parties à réaliser les objectifs de la stratégie nationale.
La Stratégie nationale pour le développement du fret ferroviaire a été officiellement présentée par le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, le 13 septembre 2021 au salon SITL. Le document ainsi finalisé liste 72 mesures largement inspirées des préconisations formulées par l’alliance sectorielle 4F dans un rapport remis au ministre en juin 2020. En photo, la locomotive Fret SNCF BB 27084 arborant le slogan « plus de fret ferroviaire pour notre planète » et soulignant l’apport de France relance au financement de projets.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Laurent Charlier

La Lettre ferroviaire n°269

Des travaux en Allemagne ont entraîné des détournements par la plaine d’Alsace. La consolidation d’itinéraires alternatifs européens apparaît primordiale.
La ligne de la plaine d’Alsace a écoulé un ensemble de trafics normalement exploité par la ligne allemande de la rive droite du Rhin Karlsruhe - Bâle. L’itinéraire par la ligne de la Forêt-Noire Offenbourg - Singen ne permet pas de faire transiter des convois transportant des semi-remorques P400 faute d’un gabarit adéquat. La rive gauche française (Kehl -) Strasbourg - Mulhouse - Bâle le permet. C’est ainsi que Fret SNCF a emmené avec la locomotive tritension BB 37025 aux couleurs d’Akiem ce convoi de la zone de Mulhouse vers l’Allemagne par le pont de Kehl, le 14 août 2021 (Herrlisheim-prés-Colmar).

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Trains-en-voyage.com
1 2 3 4 5 » ... 20

   


cookieassistant.com