La lettre ferroviaire
La lettre ferroviaire

lalettrefer

L'essentiel de l'actualité européenne et française d'un secteur en pleine mutation

A la Une

La Lettre ferroviaire n°257

La région Pays de la Loire a développé une offre TER alliant rapidité et capacité. C’est le cas entre Nantes et Rennes, grâce à la ligne nouvelle Bretagne - Pays de la Loire.
Photo de la cabine de conduite de l’automotrice Z 21795/796, qui évolue sur la ligne à grande vitesse Bretagne - Pays de la Loire. Sur cette vue prise le jour de l’inauguration, le 2 juillet 2017, on distingue l’écran de la transmission voie-machine TVM 300. Issue de la transformation de la Z 21595/596, cette ZTER LGV a été renumérotée en date du 24 novembre 2016.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Laurent Charlier

La Lettre ferroviaire n°256

Ferroviaire et fluvial : l’objectif est de rapprocher les deux modes massifiés afin de travailler davantage en synergie dans le but d’intensifier le report modal.
Le 25 janvier 2021, Isabelle Delon, directrice générale adjointe Clients et Services de SNCF Réseau, et Thierry Guimbaud, directeur général de Voies navigables de France (VNF), ont signé une convention nationale de partenariat destinée à se donner toutes les chances de concrétiser et accélérer le report modal.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Laurent Charlier

La Lettre ferroviaire n°255

La crise sanitaire renforce la perception du transport ferroviaire comme mode alternatif résilient. L’année du rail devra la consolider pour en assurer son développement.
Dans ses voeux 2021, le président de la SNCF, Jean-Pierre Farandou érige la reconquête des clients en priorité. « Nous devons très rapidement faire en sorte que les clients revien­nent nom­breux dans nos trains de voyageurs et de marchandises », martèle-t-il, espérant profiter du constat que « la SNCF a montré qu’elle était indispensable au fonctionnement du pays et sur tous les territoires ». L’image du sec­teur apparaît donc renforcée, mais la garde ne doit pas être baissée. L’année européenne du rail a donc pour enjeu d’entretenir la flamme.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : EU

Meilleurs vœux 2021

La lettre ferroviaire vous souhaite tout le meilleur pour 2021, dans l'espoir d'une normalisation de la situation sanitaire.

Meilleurs vœux de réussite de vos projets personnels et professionnels.

La Lettre ferroviaire n°254

Le groupe SNCF se retrouve seul en lice dans le cadre de l’appel d’offres des Intercités Nantes - Lyon/Bordeaux. La procédure doit-elle se poursuivre ?
L’autorité organisatrice a fait preuve d’adaptabilité en introduisant de la souplesse sur la question de la maintenance. L’obligation stricte d’une réalisation des opérations au sein des ateliers actuels de l’opérateur historique a, par exemple, été supprimée. Photo d’une rames Coradia Liner à l’arrivée à Nantes d’un Intercités en provenance de Bordeaux.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Laurent Charlier

La Lettre ferroviaire n°253

Un accord entre l’État et la région Auvergne-Rhône-Alpes pour renforcer Paris - Clermont-Ferrand et les lignes auvergnates a été conclu dans le cadre du plan de relance.
Intercités et SNCF Réseau travaillent désormais sur la base d’une analyse partagée à un plan d’actions à court et à moyen termes, afin de regagner en efficacité opérationnelle. Passage d’un Intercités Paris - Clermont-Ferrand le 2 septembre 2011, près de de la gare de Souppes-Château-Landon, entre Fontainebleau et Montargis.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Jean-Jacques d’Angelo / SNCF Réseau

La Lettre ferroviaire n°252

La profession est toujours en attente du détail précis des mesures promises et de leur durée d’application pour relancer le fret ferroviaire.
Le développement des dessertes de proximité et du wagon isolé ne peut être mené sans une politique de rénovation ou de création d’installations ter­mi­nales embranchées (ITE). Sur la photo, VFLI manoeuvre une rame dans l'usine Kronenbourg d'Obernai au moyen d'un nouvel engin rail-route Mol 2444RR loué auprès de l’entreprise Lemonnier. VFLI est présent sur ce site depuis 2001.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Lemonnier

La Lettre ferroviaire n°251

Bien que différent du premier, le deuxième confinement entraîne une baisse de fréquentation et d’offre voyageurs que les acteurs sont en train d’évaluer.
Le ministère de la Transition écologique a fait un « point de situation » notamment avec les représentants du secteur des transports, le 2 novembre 2020. Pour l’heure, il n’est pas envisagé d’amender le plan de relance. Le projet de loi de finances rectificative n°4 pour 2020, qui sera présenté en Conseil des ministres le 4 novembre, inclut des mesures de soutien en faveur du transport ferroviaire.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : @Ecologie_Gouv

La Lettre ferroviaire n°250

Au lendemain de la catastrophe naturelle qui a emporté le réseau routier, la voie ferrée assure la circulation des habitants et des marchandises.
Par la voie terrestre, le ravitaillement des sinistrés emprunte le rail, qui achemine les marchandises notamment au moyen d’un wagon plat attelé à une draisine SNCF Réseau comme ici en photo. La catastrophe remet inévitablement sous les projecteurs la question du maintien des lignes rurales de proximité, dont l’avenir apparaît sombre dans bien des situations. C’est le cas de Nice - Breil - Tende, inscrite dans une spirale descendante depuis au moins une dizaine d’années.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : SNCF Réseau/DR

La Lettre ferroviaire n°249

L’enjeu est de recentrer la SNCF sur le rail français tout en maintenant une juste diversification afin de résister aux aléas conjoncturels.
« L’expansion hors des frontières nationales n’est pas un but en soi. Il s’agira de choisir les marchés et les contrats ayant un intérêt stratégique pour le groupe et pour le cœur ferroviaire »

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Groupe SNCF
1 2 3 4 5 » ... 18

   


cookieassistant.com