La lettre ferroviaire
La lettre ferroviaire

lalettrefer

L'essentiel de l'actualité européenne et française d'un secteur en pleine mutation

A la Une

La Lettre ferroviaire n°253

Un accord entre l’État et la région Auvergne-Rhône-Alpes pour renforcer Paris - Clermont-Ferrand et les lignes auvergnates a été conclu dans le cadre du plan de relance.
Intercités et SNCF Réseau travaillent désormais sur la base d’une analyse partagée à un plan d’actions à court et à moyen termes, afin de regagner en efficacité opérationnelle. Passage d’un Intercités Paris - Clermont-Ferrand le 2 septembre 2011, près de de la gare de Souppes-Château-Landon, entre Fontainebleau et Montargis.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Jean-Jacques d’Angelo / SNCF Réseau

La Lettre ferroviaire n°252

La profession est toujours en attente du détail précis des mesures promises et de leur durée d’application pour relancer le fret ferroviaire.
Le développement des dessertes de proximité et du wagon isolé ne peut être mené sans une politique de rénovation ou de création d’installations ter­mi­nales embranchées (ITE). Sur la photo, VFLI manoeuvre une rame dans l'usine Kronenbourg d'Obernai au moyen d'un nouvel engin rail-route Mol 2444RR loué auprès de l’entreprise Lemonnier. VFLI est présent sur ce site depuis 2001.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Lemonnier

La Lettre ferroviaire n°251

Bien que différent du premier, le deuxième confinement entraîne une baisse de fréquentation et d’offre voyageurs que les acteurs sont en train d’évaluer.
Le ministère de la Transition écologique a fait un « point de situation » notamment avec les représentants du secteur des transports, le 2 novembre 2020. Pour l’heure, il n’est pas envisagé d’amender le plan de relance. Le projet de loi de finances rectificative n°4 pour 2020, qui sera présenté en Conseil des ministres le 4 novembre, inclut des mesures de soutien en faveur du transport ferroviaire.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : @Ecologie_Gouv

La Lettre ferroviaire n°250

Au lendemain de la catastrophe naturelle qui a emporté le réseau routier, la voie ferrée assure la circulation des habitants et des marchandises.
Par la voie terrestre, le ravitaillement des sinistrés emprunte le rail, qui achemine les marchandises notamment au moyen d’un wagon plat attelé à une draisine SNCF Réseau comme ici en photo. La catastrophe remet inévitablement sous les projecteurs la question du maintien des lignes rurales de proximité, dont l’avenir apparaît sombre dans bien des situations. C’est le cas de Nice - Breil - Tende, inscrite dans une spirale descendante depuis au moins une dizaine d’années.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : SNCF Réseau/DR

La Lettre ferroviaire n°249

L’enjeu est de recentrer la SNCF sur le rail français tout en maintenant une juste diversification afin de résister aux aléas conjoncturels.
« L’expansion hors des frontières nationales n’est pas un but en soi. Il s’agira de choisir les marchés et les contrats ayant un intérêt stratégique pour le groupe et pour le cœur ferroviaire »

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Groupe SNCF

La Lettre ferroviaire n°248

La présidence allemande de l’Europe entend donner un nouveau souffle à la politique ferroviaire de l’Union européenne, notamment dans le transport international de voyageurs.
Le ministre fédéral allemand des Transports, Andreas Scheuer, a présenté, le 21 septembre 2020, lors d’une conférence des ministres sur le thème « Innovative rail transport - connecting, sustainable, digital », le concept de réseau voyageurs européen « Trans Europ Express (TEE) 2.0 ».

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Laurent Charlier

La Lettre ferroviaire n°246

Le transport ferroviaire a le vent en poupe au gouvernement. Des précisions sont toutefois attendues du gouvernement quant à la façon de le dynamiser.
Parmi les axes de « redéveloppement » – terme utilisé par le président de la République Emmanuel Macron dans son interview du 14 juillet 2020 – du rail figure le fret ferroviaire. Cette activité a fait l’objet d’annonces lors d’une visite de la plateforme de transport combiné de Valenton, le 27 juillet, en présence du Premier ministre Jean Castex, entouré de la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili et du président de la SNCF Jean-Pierre Farandou, ainsi que du ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Dlebbari (hors photo).

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : @Djebbari_JB

La Lettre ferroviaire n°245

Avec Rail Logistics Europe, Frédéric Delorme, à la tête du pôle TFMM, entend renforcer les synergies de groupe pour développer l’activité en Europe.
Parmi les évolutions remarquables de la nouvelle organisation du pôle Transport ferroviaire et multimodal de marchandises (TFMM) du groupe SNCF, figure l’intégration de VFLI au réseau européen Captrain. VFLI, qui signifie Voies ferrées locales et industrielles de par son histoire liée à la reprise d’activités de proximité à partir de 1998, va ainsi être renommée en Captrain France. Cette marque apparaît davantage en adéquation avec la transformation de la filiale en 2006-2007 en entreprise ferroviaire à part entière, active sur le Réseau ferré national (RFN).

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Laurent Charlier

La Lettre ferroviaire n°244

La crise sanitaire aura-t-elle raison de l’articulation actuelle entre l’aérien et le ferroviaire ? Le gouvernement souhaite limiter les vols intérieurs.
L’avenir de l’aviation civile française (100 000 emplois) est manifestement une préoccupation majeure pour l’État et les collectivités. Un soutien public massif lui a été apporté. Mais, visant à restaurer l’activité, il n’est valablement pas adapté aux bouleversements et changements à venir, qui obligeront le secteur aérien à se transformer profondément. Le volontarisme du plan de transport mis en place, au sortir de la pandémie, pour les TGV France - Suisse, par exemple, atteste que le train joue sur certaines relations un rôle moteur pleinement assumé par les opérateurs (en l’espèce TGV Lyria) et devant davantage inspirer les autorités.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Sylvain Meillasson

La Lettre ferroviaire n°243

C’est une première, destinée à rassurer et à inciter les voyageurs à reprendre le train. Ce type d’opération gagnerait à se multiplier pour intensifier le report modal.
Une vaste opération de reconquête des clients du TER est lancée avec en ligne de mire la période estivale de juillet-août 2020. Onze régions sont engagées avec SNCF Voyageurs dans cette démarche promotionnelle concertée inédite. L’opération a été présentée dans plusieurs régions, le 12 juin 2020, et notamment à Lyon, où est implantée la direction TER, en présence (de gauche à droite) de Martine Guibert et de Laurent Wauquiez, respectivement vice-présidente en charge des Transports et président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et de Franck Lacroix, directeur général TER au sein de SNCF Voyageurs.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : SNCF
1 2 3 4 5 » ... 16

   


cookieassistant.com