La lettre ferroviaire
La lettre ferroviaire

lalettrefer

L'essentiel de l'actualité européenne et française d'un secteur en pleine mutation

A la Une

La Lettre ferroviaire n°149

La DB revoit son organisation et sa stratégie, en particulier dans le secteur de la logistique et du transport de marchandises. Le fret ferroviaire est rassemblé sous une unique marque DB Cargo (ex DB Schenker Rail) tandis que les autres activités se poursuivent sous la bannière DB Schenker. Photo d’un convoi de wagons-citernes tiré par une locomotive électrique de la série BR 152, passant à Treuchtlingen, au sud-ouest de Nuremberg. >Deutsche Bahn AG / Claus Weber<

La Lettre ferroviaire n°148

En attendant les conclusions de la mission de concertation du préfet François Philizot, en juillet 2016, le gouvernement a annoncé les premières décisions quant à l’avenir de l’offre Intercités TET : achat de matériel roulant (via levées d’options et appels d’offres) et rationalisation drastique du réseau de trains de nuit. Cependant, aucune annonce relative à la remise à plat de l’approche marketing n’a été faite.
Photographié à Villar-Saint-Pancrace, le train de nuit Paris Austerlitz - Briançon est ici tiré par deux diesels modernes BB 75340 et 75341 (20 février 2016). >Christophe Masse<

La Lettre ferroviaire n°147

En dépit d’une progression de l’activité fret, les organisations professionnelles dénoncent trois points particulièrement préoccupants : l’augmentation des tarifs de péage d’accès à l’infrastructure, la multiplication des sillons « précaires » et la situation alarmante de la pérennité du réseau capillaire. >Laurent Charlier<

La Lettre ferroviaire n°146

Voyages SNCF souhaite augmenter le taux de remplissage des TGV, qui a diminué ces dernières années. Parmi les leviers retenus figurent le développement des offres de petits prix et l’augmentation de leur période de disponibilité. Voyages SNCF entend également durcir les conditions d’échange et de remboursement des trains. La Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT) interpelle l’entreprise publique sur le risque de « rigidification de l’accès au train ». >Laurent Charlier<

La Lettre ferroviaire n°145

Depuis le 11 janvier 2016, les voyageurs dont le train est accessible via les quais D et E de Marseille Saint-Charles doivent se soumettre à un contrôle a priori en validant leurs titres de transport sur les lecteurs sans contact des cinq portes d’embarquement fournis par Xerox. Le deuxième portillon en partant de la droite est accessible aux personnes à mobilité réduite. Un passage central est dévolu aux chariots d’avitaillement. >Voyages SNCF/SNCF Mobilités<

La Lettre ferroviaire n°144

Il y a dix ans circulait le premier train privé de fret pour le compte du groupe Lhoist. Aujourd’hui, ce trafic est toujours exploité par le même opérateur – Europorte –, qui en augmente la productivité en introduisant de nouvelles locomotives Vossloh DE 18 (photo prise sur le site des Car¬rières et fours à chaux Lhoist de Dugny-sur-Meuse, le 30 septembre 2015). >Laurent Charlier<

La Lettre ferroviaire n°143

Le nouveau train à grande vitesse Frecciarossa 1000 de Trenitalia, construit par Bombardier et AnsaldoBreda, réalise un ensemble d’essais à plus de 350 km/h sur le réseau à grande vitesse italien. L’enjeu pour le gestionnaire de l’infrastructure RFI est de vérifier la faisabilité d’une autorisation à circuler à 350 km/h sur certaines sections du réseau. Dans ce cadre, la Frecciarossa 1000 a battu à plusieurs reprises le record italien de vitesse en atteignant notamment 390,7 km/h dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre 2015. Photo de la rame n°10 à Milano Centrale. >Laurent Charlier<

La Lettre ferroviaire n°142

Le 16 novembre 2015 à midi, une minute de silence a été observée en France, comme ici à Paris Gare de Lyon. « Les équipes de la Surveillance Générale (Suge) sont […] 100 % mobilisées, renforcées par les effectifs de police et gendarmerie. Le numéro d'appel d'urgence 3117 est accessible à tous les voyageurs » rappelle la SNCF. Rappelons que le 19 octobre, il a été annoncé l’extension des prérogatives de la Suge, dont les agents pourront procéder à l’inspection visuelle des bagages, à leur fouille et à des palpations de sécurité. >SNCF Mobilités<

La Lettre ferroviaire n°141

Les conventions de financement de cinq lignes sont sur le point d’être finalisées et permettront l’engagement de travaux dès 2016. Parmi celles-ci figure la voie unique Verdun - Dugny-sur-Meuse (8,7 km) qui dessert le groupe Lhoist (150 000 t par an). Condamnée à la fermeture en 2016-2017, l’industriel a demandé à Europorte (également tractionnaire) de réaliser une expertise. La remise en état était initialement évaluée à 2,2 millions d’euros. Le montant des travaux retenus est finalement compris entre 500 000 et 700 000 euros. >Laurent Charlier<

La Lettre ferroviaire n°140

Port Atlantique La Rochelle intervient en tant que gestionnaire de ses voies, en tant qu’opérateur lui-même via OFP Atlantique, mais aussi de plus en plus en développant un positionnement d’organisateur de fret pour les entreprises ferroviaires et les clients du port. Par ses actions, l’Autorité portuaire participe ainsi à redonner confiance aux chargeurs dans le mode ferroviaire. >Thierry Rambaud / PALR<
1 ... « 11 12 13 14 15 16 17 » ... 19

   


cookieassistant.com