La lettre ferroviaire
La lettre ferroviaire

lalettrefer

L'essentiel de l'actualité européenne et française d'un secteur en pleine mutation

A la Une

La Lettre ferroviaire 311

La liaison entre Belfort, Delle et la suisse, rouverte en 2018, a du mal à séduire.La décision de généraliser les correspondances à Delle n’infléchirait pas la tendance.
En gare de Delle, l’automotrice Flirt RABe 522 (à gauche) est prête au départ pour Bienne, le 2 février 2019. À droite, une ZGC Z 27500 repartira vers Belfort.Le changement entre les trains français et suisses en gare de Delle deviendra systématique en décembre 2025.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Wikimedia - Phil Richards - Creative Commons

La Lettre ferroviaire 310

Avant l’échéance du 25 décembre 2023,
la région va renouveler une convention d’exploitation avec la SNCF et démarrer le processus d’ouverture à la concurrence.
Photo des voies de garage du site de Vénissieux du Technicentre Auvergne-Rhône-Alpes avec, au premier plan, la rame TER 2N NG tricaisse n°316 Z24531/532. La région souhaite activer le transfert de propriété du matériel roulant et des ateliers dédiés au TER.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Laurent Charlier

La Lettre ferroviaire 309

Le dispositif de corbeille r2L permet la manutention de semi-remorques non préhensibles et, par conséquent, une certaine accélération du report modal.Lire la suite dans La lettre ferroviaire
La corbeille r2L vient s’intercaler entre la semi-remorque et le wagon-poche classique en offrant les ergots de préhension nécessaires aux opérations de manutention par portique ou reach stacker. Cela élargit considérablement le parc de semi-remorques éligibles au transport combiné rail-route par wagons-poches.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Laurent Charlier

La Lettre ferroviaire 308

Une liaison entre les Pays-Bas, la Belgique et la France est à l’étude. L’un des points cruciaux à prospecter concerne le matériel roulant interopérable requis.
La demande d’Arriva comprend aujourd’hui deux scénarios de roulements sur une journée, en fonction du matériel roulant disponible. Dans le cas d’un matériel autorisé à 200 km/h, il s’agirait d’enchaîner Groningue - Paris, puis Paris - Bruxelles, Bruxelles - Paris et Paris - Groningue. Et dans le cas d’un matériel à très grande vitesse, les trajets Groningue - Paris, Paris - Amsterdam, Amsterdam - Paris et Paris - Groningue seraient enchaînés.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Document : Autoriteit Consument en Markt

La Lettre ferroviaire 307

L’Europe estime illégales des opérations financières ayant eu trait à Fret SNCF. Un remboursement liquiderait l’activité. Une lourde transformation est envisagée.
La création de nouvelles entités est la seule disposition à même, selon le ministère des Transports, d’offrir la garantie d’une « discontinuité » avec l’opérateur Fret SNCF visé par la procédure et, par conséquent, d’effacer ledit remboursement. Cette rupture entraînerait toutefois la cession de 30 % des flux, soit 20 % du chiffre d’affaires et 10 % du personnel de l’entreprise historique, correspondant à des contrats de transport dédiés à des chargeurs uniques.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Laurent Charlier

La Lettre ferroviaire 306

Les pourparlers vont bon train et une liaison classique par la transversale Toul - Dijon pourrait rapidement revoir le jour. Grand Est propose de prêter des trains Régiolis.
Le TGV Réseau n°538 assure le train n°6824 Nancy Ville 13 h 44 - Toulouse-Matabiau 22 h 21, qui dessert notamment Naufchâteau, Dijon Ville, Beaune, Chalon-sur-Saône, Mâcon Ville et Lyon - Part-Dieu. La photo est ici prise à Bulligny, entre Toul et Neufchâteau, le 5 mai 2018.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Trains-en-voyage.com

La Lettre ferroviaire 305

À court terme, des obstacles tels que l’envolée du prix de l’électricité déstabilisent la dynamique de report modal. La profession souhaiterait être entendue sur la question. Les acteurs du fret pointent également du doigt la priorité donnée aux trains de voyageurs au détriment des convois de fret, un état de fait encore plus marqué en cette période de grève contre la réforme des retraites. Au cours de la journée de mobilisation du 14 mars 2023, le train de marchandises DB Cargo France a pu circuler entre les Carrières de Vignats et de Normandie et le faisceau de débord de la gare de Gaillon-Aubevoye. Deux camions-bennes assurent le transfert des granulats vers Eqiom Béton, situé au même niveau, de l’autre côté des voies principales où passe le train TER Nomad Le Havre - Paris Saint-Lazare n°3114.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Laurent Charlier

La Lettre ferroviaire 304

Le choix de la région Hauts-de-France de retenir SNCF Voyageurs pour l’exploitation de la concession des services de l’Étoile d’Amiens a été adopté en plénière. L’automoteur AGC bimode B 82665/666 assurant le TER n°848437 Compiègne - Amiens, le 15 octobre 2019, entre ici en gare d’Estrées-Saint-Denis. Cette liaison fait partie du lot Étoile d’Amiens remporté par SNCF Voyageurs.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Laurent Charlier

La Lettre ferroviaire 303

Le Conseil d’orientation des infrastructures a été auditionné par le Parlement. Focus sur le changement de paradigme relatif à la programmation et au financement.
Députés et sénateurs ont interrogé en mars le COI sur le rapport remis à la Première ministre, Élisabeth Borne, le 24 février 2023. Au centre, David Valence, président, à gauche, Bruno Cavagné, vice-président, et à droite, Pierre-Alain Roche, rapporteur général.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : Videos.senat.fr

La Lettre ferroviaire 302

Le rapport du Conseil d’orientation des infrastructures a été remis à la Première ministre qui annonce une « nouvelle donne ferroviaire ».
« Dans les territoires, la programmation des infrastructures de transport se construira avec les collectivités concernées, en particulier dans le cadre de la négociation des volets mobilités des contrats de plan État-région », précise la Première ministre, Élisabeth Borne. Le ministre des Transport, Clément Beaune, a indiqué envoyer mandat aux préfets « dans le courant du mois de mars » pour débuter les négociations.

Lire la suite dans La lettre ferroviaire

Photo : @gouvernementFR
1 2 3 4 5 » ... 24

   


cookieassistant.com